Forum acéricole
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» J'ai 5 évaluations a faire
Des satellites québécois pour mesurer les GES EmptyHier à 19:52 par Goudrelle

» L’aide de Québec demandée pour financer la réserve en cette saison record de sirop
Des satellites québécois pour mesurer les GES EmptyVen 14 Juin 2024 - 18:09 par boouts61

» Petites fraises des champs....
Des satellites québécois pour mesurer les GES EmptyVen 14 Juin 2024 - 12:45 par beaver

» Fautes techniques (relâcheur mécanique)
Des satellites québécois pour mesurer les GES EmptyJeu 13 Juin 2024 - 18:23 par claudebizier

» Attention, fraudeur en circulation '' Achat de sirop''
Des satellites québécois pour mesurer les GES EmptyJeu 13 Juin 2024 - 13:53 par Goudrelle

» Projet de jardinage
Des satellites québécois pour mesurer les GES EmptyLun 10 Juin 2024 - 20:55 par patrbell

» Du sirop d’érable pour améliorer la santé animale
Des satellites québécois pour mesurer les GES EmptyDim 9 Juin 2024 - 6:51 par Goudrelle

» C'est une fiereté de parrainer l'industrie du sirop d'érable de l'ontario
Des satellites québécois pour mesurer les GES EmptySam 8 Juin 2024 - 21:02 par Goudrelle

» Attention au Fulgore tacheté
Des satellites québécois pour mesurer les GES EmptyMar 4 Juin 2024 - 9:51 par Goudrelle

» D'un camp à l'autre...
Des satellites québécois pour mesurer les GES EmptySam 1 Juin 2024 - 11:06 par Goudrelle

» Une cabane à l’ancienne attire des touristes internationaux
Des satellites québécois pour mesurer les GES EmptyVen 31 Mai 2024 - 20:43 par Goudrelle

» Au camp de chasse/pêche ce weekend...
Des satellites québécois pour mesurer les GES EmptyLun 27 Mai 2024 - 21:12 par Goudrelle

» Cannage et sirop brouillé
Des satellites québécois pour mesurer les GES EmptySam 25 Mai 2024 - 16:21 par macman911

» Projet de retraite
Des satellites québécois pour mesurer les GES EmptyJeu 23 Mai 2024 - 8:11 par patrbell

» L’entaillage d’automne a-t-il valu la peine?
Des satellites québécois pour mesurer les GES EmptyMar 21 Mai 2024 - 17:24 par Goudrelle

» Porte ouverte 2024 LS Bilodeau
Des satellites québécois pour mesurer les GES EmptyLun 20 Mai 2024 - 20:50 par Goudrelle

» Tout un honneur pour moi et Pete Bélanger de représenter LS Bilodeau ici en Outaouais
Des satellites québécois pour mesurer les GES EmptyLun 20 Mai 2024 - 13:13 par Goudrelle

» Petit séjour à la pêche (Truite rouge indigène et truite grise)
Des satellites québécois pour mesurer les GES EmptyDim 19 Mai 2024 - 15:31 par tach3

» Broche pour main
Des satellites québécois pour mesurer les GES EmptyVen 17 Mai 2024 - 9:39 par jobber

» Treuil pour lever panne a plis
Des satellites québécois pour mesurer les GES EmptyJeu 16 Mai 2024 - 21:04 par JF258

-16%
Le deal à ne pas rater :
Aspirateur balai Dyson V15 Detect Absolute (2023)
669 € 799 €
Voir le deal

Des satellites québécois pour mesurer les GES

Aller en bas

Des satellites québécois pour mesurer les GES Empty Des satellites québécois pour mesurer les GES

Message par Goudrelle Mer 3 Nov 2021 - 16:33


1 novembre 2021 13h28
Mis à jour à 15h56
Partager
Des satellites québécois pour mesurer les GES
PATRICE BERGERON
La Presse Canadienne
Une entreprise québécoise tentera de vendre des satellites servant à mesurer les émissions de gaz à effet de serre (GES) à la COP26, la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques, qui s’est ouverte cette semaine à Glasgow.
GHGSat soutient que sa technologie unique est 10 à 100 fois plus précise que celles de ses concurrents, mais elle reconnaît qu’il est difficile de rivaliser avec des États qui financent davantage leur industrie aérospatiale.

L’entreprise établie dans la région métropolitaine fait partie de la délégation qui accompagne le premier ministre François Legault à ce grand sommet sur l’environnement.

En entrevue avec La Presse Canadienne, le président de GHGSat, Stéphane Germain, a laissé entendre qu’il fera des annonces mardi et mercredi.

«C’est évidemment une occasion importante de contribuer au débat sur les façons de s’attaquer aux changements climatiques», a-t-il commenté dans une entrevue diffusée lundi.

C’est en effet un défi actuellement de répertorier et comptabiliser toutes les sources d’émissions de gaz à effet de serre, donc les États et grandes entreprises doivent se munir d’instruments de mesure précis pour atteindre leurs engagements de réduction des GES. GHGSat se concentre sur la mesure du méthane.

«Le méthane, c’est plus difficile à comptabiliser. Il y a plusieurs études aux États-Unis qui ont démontré que la marge d’erreur des inventaires est souvent de plus de 100 %. On parle d’un facteur de deux pour une de différence entre les émissions rapportées et des émissions mesurées.»

GHGSat est la seule entreprise dans le monde qui peut déployer et exploiter des satellites aussi précis de détection, assure son pdg.

«Même la NASA, l’Agence spatiale européenne, il n’y a personne qui est capable de faire ce qu’on fait aujourd’hui avec nos satellites, soit de mesurer des émissions provenant de sites industriels, avec des seuils de détection qui sont environ 10 à 100 fois supérieurs à ceux des autres satellites en orbite aujourd’hui.»

Toutefois, M. Germain reconnaît que les moyens mis en oeuvre par les États-Unis pour soutenir leur industrie sont colossaux par rapport à l’appui que peut accorder le Canada à des entreprises comme la sienne.

«Ça leur donne un gros avantage pour développer des systèmes, a-t-il expliqué. Par contre, le Canada et le Québec sont très forts en recherche et développement. C’est un excellent endroit pour lancer une nouvelle business aérospatiale.»

GHGSat compte déjà trois satellites en orbite. Toute la technologie a été conçue au Québec et les satellites sont assemblés à l’Université de Toronto.

Parmi les clients, on compte les pétrolières Shell et Total. Il y a aussi Environnement Canada qui détecte ainsi les sources de méthane notamment dans l’ouest du pays.

L’entreprise a déjà fait appel aux lanceurs de la NASA et de SpaceX pour mettre ses engins en orbite.

GHGSat compte environ 70 employés à Montréal, pour un total d’une centaine partout dans le monde. L’entreprise a des bureaux dans l’ouest du pays mais aussi à Londres et à Houston.

_________________
Des satellites québécois pour mesurer les GES Th22a110

Aucune entaille pour 2023, année de reconstruction si Dieu le veut ?  Basketball
Amoureux des sucres, mais ma priorité numéro un, ma famille.
Je suis en constante recherche d'innovation et d'efficacité.
J'adore le "Vintage"
Expertise avancée en combustion de bois.
Goudrelle
Goudrelle
Admin

Messages : 18647
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 65
Ville/village : Val-des-Monts (Outaouais)

Le novice, P4, CharlesBr_, Jean-Luc, Daniel et Blondin deschamps aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum