Forum acéricole
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Cannage et sirop brouillé
La techno au service des acériculteurs EmptySam 25 Mai 2024 - 16:21 par macman911

» D'un camp à l'autre...
La techno au service des acériculteurs EmptyVen 24 Mai 2024 - 7:54 par claudebizier

» Projet de retraite
La techno au service des acériculteurs EmptyJeu 23 Mai 2024 - 8:11 par patrbell

» Au camp de chasse/pêche ce weekend...
La techno au service des acériculteurs EmptyMer 22 Mai 2024 - 19:23 par Goudrelle

» L’entaillage d’automne a-t-il valu la peine?
La techno au service des acériculteurs EmptyMar 21 Mai 2024 - 17:24 par Goudrelle

» Porte ouverte 2024 LS Bilodeau
La techno au service des acériculteurs EmptyLun 20 Mai 2024 - 20:50 par Goudrelle

» Tout un honneur pour moi et Pete Bélanger de représenter LS Bilodeau ici en Outaouais
La techno au service des acériculteurs EmptyLun 20 Mai 2024 - 13:13 par Goudrelle

» Petit séjour à la pêche (Truite rouge indigène et truite grise)
La techno au service des acériculteurs EmptyDim 19 Mai 2024 - 15:31 par tach3

» Broche pour main
La techno au service des acériculteurs EmptyVen 17 Mai 2024 - 9:39 par jobber

» Treuil pour lever panne a plis
La techno au service des acériculteurs EmptyJeu 16 Mai 2024 - 21:04 par JF258

» Si l'érable pouvait parler !!
La techno au service des acériculteurs EmptyJeu 16 Mai 2024 - 20:57 par patrbell

» Extracteur à reconditionner
La techno au service des acériculteurs EmptyJeu 16 Mai 2024 - 17:03 par claudebizier

» Contrôles des niveaux des évaporateurs
La techno au service des acériculteurs EmptyJeu 16 Mai 2024 - 13:43 par Mavitec

» Sirop d’érable : des chercheurs d’Ottawa créent un test pour détecter la mauvaise sève
La techno au service des acériculteurs EmptyJeu 16 Mai 2024 - 9:47 par Romoni

» le fameux vacuum de gèle
La techno au service des acériculteurs EmptyMer 15 Mai 2024 - 12:13 par claudebizier

» Une érablière de la Mauricie remporte le prix du meilleur sirop pour la deuxième fois
La techno au service des acériculteurs EmptyMer 15 Mai 2024 - 7:39 par Goudrelle

» Un autre cas de sabotage d’érablière aux hydrocarbures
La techno au service des acériculteurs EmptyLun 13 Mai 2024 - 15:39 par Goudrelle

» Asperges vinaigrette à l’érable
La techno au service des acériculteurs EmptyLun 13 Mai 2024 - 12:56 par Goudrelle

» installation maine, comment procéder
La techno au service des acériculteurs EmptySam 11 Mai 2024 - 6:00 par Martin. Gauthier

» Émission mondial de carbone
La techno au service des acériculteurs EmptyMar 30 Avr 2024 - 23:13 par Goudrelle

Le Deal du moment :
Display Star Wars Unlimited Ombres de la Galaxie : ...
Voir le deal
-39%
Le deal à ne pas rater :
Pack Home Cinéma Magnat Monitor : Ampli DENON AVR-X2800H, Enceinte ...
1190 € 1950 €
Voir le deal

La techno au service des acériculteurs

2 participants

Aller en bas

La techno au service des acériculteurs Empty La techno au service des acériculteurs

Message par Goudrelle Dim 16 Avr 2023 - 7:52

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


ANNIE LAFRANCE
Le Soleil
L’eau d’érable est une ressource précieuse au Québec. Pour optimiser sa collecte et ne plus en perdre une goutte, Erabec, une jeune pousse de la région de Québec, a mis sur pied un système de sondes connectées qui permet de repérer les fuites sur les tubulures.
Disponible en précommande depuis le début avril, l’innovation d’Erabec permet de poser des sondes sur l’ensemble du réseau de tubulures des érablières, à un moindre coût que les systèmes existants. «Au départ, les gens pensaient qu’on était un peu fous de mettre des sondes partout! Mais avec la pénurie de main-d’œuvre dans l’industrie, les producteurs constatent que c’est fort pratique», dit Justin Roy, l’un des trois associés d’Erabec.

Il est lui-même acériculteur et en processus de repreneuriat de l’érablière de ses grands-parents dans la région de Mégantic. «Une fuite peut générer des pertes de revenus importantes. C’est parfois long et difficile de la repérer : il faut faire le tour des tubulures en VTT ou à raquettes», raconte-t-il.

Or, avec le système de monitorage développé par Erabec, le producteur reçoit une alerte sur son téléphone dès qu’une minuscule fuite est détectée ou qu’un bloc de glace empêche l’écoulement. «C’est fait en temps réel et avec une localisation précise», renchérit-il.

Le système peut même être utilisé, en partie, dans un lieu sans réseau cellulaire à proximité, ni connexion Internet.

Selon M. Roy, le système de monitorage d’Erabec coûte jusqu’à 20 fois moins cher que les solutions actuellement offertes sur le marché. «Notre technologie permet d’installer beaucoup plus de sondes, même sur une ligne latérale, pour avoir une surveillance sur tout le réseau. C’est unique en son genre.»

Selon Erabec, cette façon de faire transforme la gestion de collecte d’eau d’érable des producteurs acéricoles. Ainsi, une installation typique pourrait connaître une augmentation de rendement entre 20% et 100%, tout en supprimant le besoin de rondes constantes de vérification des tubulures durant la saison des sucres.

«C’est aussi une façon de pallier le manque de main-d’œuvre et de poursuivre les opérations avec une plus petite équipe», de renchérir le jeune acériculteur et entrepreneur.

Le logiciel développé par Erabec permet de détecter et de localiser les fuites dans les tubulures en temps réel.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

FOURNIE PAR ERABEC
Prêt à la commercialisation
L’équipe d’Erabec a mis près de quatre ans pour élaborer son système de sondes et à développer son logiciel, après le lancement d’une première version en cours de parcours.

Actuellement en instance de brevet, le système d’Erabec a reçu un brevet provisoire pour débuter sa commercialisation. Selon les associés, la réponse des acériculteurs est déjà au-delà des attentes. «On voit l’engouement sur notre site web. On a déjà plus de 5000 personnes qui ont utilisé le calculateur pour composer leur propre système.» Les producteurs peuvent ainsi personnaliser leur commandes selon leurs besoins et le nombre d’entailles.

L’installation de ces systèmes devrait débuter à l’automne, afin qu’ils soient prêts à être utilisés pour la saison des sucres 2024.

D’ici là, l’entreprise basée à Saint-Augustin-de-Desmaures compte visiter les producteurs en région et organiser des journées «portes ouvertes» pour faire la démonstration de sa technologie. «D’ici un an, on prévoit avoir le brevet complet pour le commercialiser à plus grande échelle et même l’exporter», espère l’entrepreneur.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Aucune entaille pour 2023, année de reconstruction si Dieu le veut ?  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Amoureux des sucres, mais ma priorité numéro un, ma famille.
Je suis en constante recherche d'innovation et d'efficacité.
J'adore le "Vintage"
Expertise avancée en combustion de bois.
Goudrelle
Goudrelle
Admin

Messages : 18618
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 65
Ville/village : Val-des-Monts (Outaouais)

5/16 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

La techno au service des acériculteurs Empty Re: La techno au service des acériculteurs

Message par timari Dim 16 Avr 2023 - 9:57

Sa as l'air intéressant est ce qu'il y en as sur le site qui l'on vu ou le connaisse plus?
timari
timari

Messages : 42
Date d'inscription : 22/02/2021
Ville/village : Leclercville

Goudrelle aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum