Forum acéricole
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Projet de retraite
Des Guatémaltèques à la rescousse dans les érablières EmptyHier à 21:05 par patrbell

» Péremption des produits d érable
Des Guatémaltèques à la rescousse dans les érablières EmptyHier à 18:30 par beaver

» Recherche petit evaporateur artisanal
Des Guatémaltèques à la rescousse dans les érablières EmptyHier à 14:35 par spydersly

» Evaporateur
Des Guatémaltèques à la rescousse dans les érablières EmptyHier à 14:33 par spydersly

» Mettre à jour le nombre d'entailles dans mon profil
Des Guatémaltèques à la rescousse dans les érablières EmptyHier à 12:31 par Goudrelle

» La cabane de Albert
Des Guatémaltèques à la rescousse dans les érablières EmptyHier à 6:41 par beaver

» Terminé pour moi
Des Guatémaltèques à la rescousse dans les érablières EmptyDim 18 Avr 2021 - 19:58 par Martin. Gauthier

» Droit de bâtir une cabane
Des Guatémaltèques à la rescousse dans les érablières EmptyDim 18 Avr 2021 - 17:45 par Goudrelle

» Calcul de production
Des Guatémaltèques à la rescousse dans les érablières EmptyDim 18 Avr 2021 - 13:26 par Goudrelle

» Thermomètre électroniques evaporateur
Des Guatémaltèques à la rescousse dans les érablières EmptyDim 18 Avr 2021 - 11:16 par Le novice

» 5 livres a l'entaille seulement avec une érable !!!
Des Guatémaltèques à la rescousse dans les érablières EmptySam 17 Avr 2021 - 21:07 par Goudrelle

» 3/16 gravitée, une petite video de CDL
Des Guatémaltèques à la rescousse dans les érablières EmptySam 17 Avr 2021 - 15:10 par Romoni

» Québec reconnaît l’acériculture comme créneau d’excellence
Des Guatémaltèques à la rescousse dans les érablières EmptyVen 16 Avr 2021 - 20:47 par Goudrelle

» maximum entaille 3/16 gravité ( encore !)
Des Guatémaltèques à la rescousse dans les érablières EmptyVen 16 Avr 2021 - 7:47 par Goudrelle

» Projet "Technicien" une première en acériculture !!
Des Guatémaltèques à la rescousse dans les érablières EmptyJeu 15 Avr 2021 - 20:10 par Goudrelle

» C'est tu fini?
Des Guatémaltèques à la rescousse dans les érablières EmptyJeu 15 Avr 2021 - 17:06 par Romoni

» Hydrate de méthyle
Des Guatémaltèques à la rescousse dans les érablières EmptyJeu 15 Avr 2021 - 10:25 par carlsberg

» Bonjour à tous
Des Guatémaltèques à la rescousse dans les érablières EmptyJeu 15 Avr 2021 - 10:20 par Caporal

» osmose érable rouge
Des Guatémaltèques à la rescousse dans les érablières EmptyJeu 15 Avr 2021 - 8:09 par Ezael

» écume très foncé
Des Guatémaltèques à la rescousse dans les érablières EmptyMer 14 Avr 2021 - 21:36 par Falkarma

Merci a nos partenaires
 /></a> Des Guatémaltèques à la rescousse dans les érablières Logo-e14



Des Guatémaltèques à la rescousse dans les érablières

Aller en bas

Des Guatémaltèques à la rescousse dans les érablières Empty Des Guatémaltèques à la rescousse dans les érablières

Message par Goudrelle Dim 28 Fév 2021 - 19:28

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Des Guatémaltèques à la rescousse dans les érablières
26 février 2021
À la veille de la saison des sucres, de nombreux propriétaires d’érablière se font poser un lapin par des travailleurs québécois qui préfèrent demeurer chez eux ou travailler ailleurs. Ce sont encore une fois des ouvriers étrangers qui viennent prendre la relève, surtout dans les grandes érablières.
À Rivière-Rouge, dans les Laurentides, Richard Radermaker commençait à se faire réellement du mauvais sang, constatant qu’il manquerait d’employés pour produire efficacement du sirop à partir de ses 37 000 entailles. L’arrivée de trois Guatémaltèques sauve la mise. « L’an passé, j’ai eu beaucoup de problèmes à faire ma saison et cette année, deux de mes employés du Québec m’ont dit à la dernière minute qu’ils ne viendraient pas, dont l’un disant avoir peur du COVID. L’absentéisme et les difficultés à recruter de la main-d’œuvre locale, c’est de pire en pire. Au moins, j’ai trois Guatémaltèques qui viennent m’aider. Et avec un peu de chance, je devrais en avoir d’autres avant le début des sucres », raconte M. Radermaker.

De son avis, le nerf de la guerre en acériculture demeure la main-d’oeuvre. Sans employés efficaces, le réseau de tubulure ne demeure pas étanche, ce qui diminue le rendement à l’entaille et peut même rendre l’entreprise déficitaire. Ce constat est également celui de Karine Douville, de Saint-Ubalde, dans Portneuf, qui embauche quatre Guatémaltèques et une dizaine de Québécois. « C’est difficile d’avoir des travailleurs québécois fidèles. Même si tu leur as payé des formations, ils partiront chez le voisin pour 1 $ de l’heure de plus. Les travailleurs étrangers sont plus fidèles. Ils sont assignés à notre entreprise. Moi, maintenant, si le Québécois demande trop ou veut moins travailler, il prend le bord et j’engage un autre Guatémaltèque », résume-t-elle. Évidemment, tout n’est pas rose : la communication est plus difficile avec les travailleurs étrangers. De plus, la pandémie a retardé et complexifié leur arrivée, nuance-t-elle.

Un peu plus loin dans Portneuf, Alain Gauthier mise sur une équipe composée en partie de Guatémaltèques. Fait avantageux, deux d’entre eux travaillaient dans une cannebergière l’automne dernier avant de faire le saut à son érablière, ce qui lui a évité de devoir payer billets d’avion et quarantaine.


MARTIN MÉNARD
mmenard@laterre.ca

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

2x6 LS Bilodeau , Aucune entaille pour 2021, année de reconstruction si Dieu le veux ? [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Amoureux des sucres, mais ma priorité numéro un, ma famille.
Je suis en constante recherche d'innovation et d'efficacité.
J'adore le "Vintage"
Expertise avancé en combustion de bois.
Goudrelle
Goudrelle
Admin

Messages : 14316
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 62
Ville/village : Val-des-Monts (Outaouais)

Revenir en haut Aller en bas

Des Guatémaltèques à la rescousse dans les érablières Empty Re: Des Guatémaltèques à la rescousse dans les érablières

Message par Jean-Luc Dim 28 Fév 2021 - 19:40

On prend la main d'oeuvre où on peut... Heureusement qu'on a ces travailleurs.... on les voit dans les champs l'été à la grosse chaleur... vaillants pas à peu près.

Jean-Luc

Messages : 575
Date d'inscription : 04/09/2017
Ville/village : St-Valérien de Rimouski

Goudrelle aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum